Vous N Avez Cess D Essayer

essayer, c'est échouer !

« Fais-le ou ne le fais pas, mais il n’y a pas d’essai. »
Maître Yoda

Vous avez probablement déjà entendu cette citation extraite des sages conseils du plus grand des maîtres Jedi. Bien plus qu’une simple citation, cette phrase raisonne en moi tel un leit-motiv et je compte bien, via cet article vous en donner les raisons.

Pourquoi n’y a-t-il pas d’essaie ?

Souvent, lorsqu’une difficulté se présente à nous, nous pensons en nous-même : « Je vais essayer, on verra bien. », « si ça marche : bien, sinon tant pis ». Malheureusement, cette façon de penser ne nous aidera pas à affronter la dite difficulté.

La réalité est telle que nous la concevons.

En essayant,  nous nous préparons à l’échec, nous recherchons déjà une excuse à notre non-réussite. Une excuse, que ce soit aussi bien pour les autres que pour nous-même.

Hors, bien que nos échecs soient souvent nos meilleures sources d’apprentissage, rien ne nous oblige à les provoquer.

« Je vais essayer » c’est faire les choses à moitié, ou parfois pire : ne pas les faire du tout. Dans ce cas, ce serait même : « oui, oui ! Je vais essayer ! ». Le « Je ne le fais pas » déguisé afin de ne pas perdre la face. Malheureusement au final, le résultat est nul.

Notre façon d’appréhender une difficulté nous pré-conditionne et nous oriente vers une direction donnée, autant faire en sorte que celle-ci soit la meilleure donnée et non la pire.

Fais-le, ou ne le fais pas

Lors de votre prochaine difficulté, ou lors de votre prochain apprentissage, quels qu’ils soient, n’essayez plus, faites ! Détachez de votre esprit l’excuse facile de l’échec. Accomplissez en vous promettant que vous réussirez, donnez le meilleur de vous-même. Vous verrez, en supprimant ces barrières mentales, les choses se passeront bien mieux que vous ne l’espériez.

Dans le pire des cas, si vous échouez, au moins vous n’aurez pas de regret. Vous aurez donné le meilleur de vous même et, comme dit plus haut : l’échec est formateur, c’est une des meilleures écoles.

Au final, peu importe le résultat, ce qui compte réellement c’est ce que vous faites et surtout l’énergie et le cœur que vous donnez à le faire.

En conclusion, la prochaine fois que vous penserez « je vais essayer » : pensez à Yoda 😉

Enfin, pour vous remercier : Découvrez vite ce Test de personnalité pour découvrir votre véritable type d'intelligence 😉

a)[Le compl. d'obj. désigne une chose concr.]L'ennui pourpré de sang des empereurs essayait les poisons sur les esclaves (Péladan, Vice supr.,1884, p. 88).Le traitement médicamenteux est tout aussi utile. En cas de douleur on peut essayer les bouillottes d'eau chaude, petit moyen très souvent efficace (QuilletMéd.1965, p. 165).
Essayer de.Depuis quinze ans, Chanteau avait essayé de toutes les drogues; et, à chaque tentative nouvelle, le mal empirait (Zola, Joie de vivre,1884, p. 834):

7. ... le châtelain du manoir de Valombreuse, pensant que les bergers des montagnes environnantes peuvent être bien aises d'essayer du traitement qu'il indique, a cru devoir apporter avec lui des doses d'acide prussique, préparées par le chimiste inventeur et l'agriculteur modèle... Reybaud, J. Paturot,1842, p. 318.

b)[Le compl. d'obj. désigne une chose abstr.] :

8. Il y avait dans le port un traître qui, par des signaux, avertissait les ennemis de la présence de l'empereur. Napoléon a donc essayé un dernier moyen, il a fait ce qu'il faisait sur les champs de bataille, il est allé à eux, au lieu de les laisser venir à lui. Balzac, Méd.,1833, p. 262.

9. Pour les travaux publics d'architecture, on a essayé depuis vingt-cinq ans divers modes de comptabilité dans les agences de l'État ou de la ville de Paris, et la force des choses ramène, après quelques essais, au système le plus simple. Viollet-Le-Duc, Archit.,1872, p. 427.

Essayer de.La rature n'est pas le moyen de s'épargner des ratures; bien au contraire; car on prend l'habitude d'écrire n'importe comment, par l'idée qu'on pourra changer. Le brouillon gâte la copie. Essayez de l'autre méthode; sauvez vos fautes (Alain, Propos,1931, p. 1021).

c)[Le compl. d'obj. désigne une disposition, une faculté]Essayer sa force, la force de qqn, ses muscles, son pouvoir, sa puissance, ses talents.L'homme lui-même, malgré sa puissance morale, cède à cette puissance contre laquelle il n'a jamais essayé ses facultés (Nodier, J. Sbogar,1821, p. 110):

10. Roi du bagne de par le droit des muscles, on le redoute, on l'admire; sa réputation d'Hercule lui fait un « devoir » d'essayer les arrivants, et jusqu'à présent ces épreuves ont toutes tourné à sa gloire. Flaub., Champs et grèves,1848, p. 340.

Categories: 1

0 Replies to “Vous N Avez Cess D Essayer”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *